Créer mon blog M'identifier

Free boobs - le test -

Le 6 avril 2018, 21:39 dans Lifestyle 0

Salut mes chouquettes, 

Aujourd'hui j'entame mon deuxième mois "nichons libres" ! Je pense qu'un petit retour d'experience est toujours sympa... Il faut dire que depuis mai 68 les raisons qui nous poussent à "bruler" nos soutifs sont différentes. Ce qui m'a décidée n'est pas la "mode actuelle" mais une étude serieuse qui expliquait les avantages de ne plus porter ce type de sous-vêtements.

 

A dire vrai au delà des 2 milimètres de réhausse par an - c'est pas la remontée de nichons du siècle - c'est surtout cette sensation d'inconfort constant qui m'a poussé à tenter l'experience. Pour situer le contexte, j'ai une très forte poitrine, plus toute jeune mais pas rabougri non plus. Je suis loin de faire de l'underboobs avec des croc'top ! Donc oublions le cliché de la nana qui souhaite être "sexy" ou "provoc" c'est pas le registre.

Donc comment c'est de ne plus porter de soutien gorge ? :

- C'est économique ! Forcément mes soutien gorges coutant au minima 50 euros pièces et s'usant rapidement c'est un bel avantage.

- Ce n'est pas obscène, vous avez les tétons qui pointent et alors ? Les hommes aussi et aucune femme ne s'est "exitée" au point de commettre un viol en voyant apparaitre ces derniers au travers du marcel... 

- On ne transpire pas des litres, déjà tout dépendra de vos glandes sudoripares. Si elles sont comme moi développées à cet endroit vous pouvez mettre un léger débardeur afin de rester au sec, fin du problème.

- Plus de courbatures, oui effectivement quelques petites courbatures en plus c'est normal les muscles sont plus sollicités que d'habitude et le sang afflux d'avantage dans les vaisseaux sanguins car ils ne sont pas compressés par le sous-vêtement.

- Des vêtements moins adaptés, je me suis aperçue que les vetements ne sont pas fait pour une poitrine libre, surtout si elle est forte, c'est assez fou d'ailleurs ! Mais comme d'habitude, la mode féminine n'est pas faite pour être confortable c'est bien connu...

- Une sensation de libertée, c'est juste ultra agréable de ne pas se sentir entravée par ses sous-vêtements. J'avoue que j'avais peur d'avoir mal en courant après le bus. Mais en réalité c'est tout le contraire c'est moins douloureux ! Car les muscles pectoreaux prennent le relais alors qu'autrefois c'etait le dos...

- Des remarques parfois, j'ai eu quelques remarques déplaisantes de mon entourage, mais au fond je me fiche pas mal de l'opinion des autres sur ce point car je suis plutôt en accord avec moi même sur cette experience que je souhaite prolonger pour le moment.

Et toi as-tu déjà essayer le "free boobs" ? Laisse un commentaire ! A bientôt :)

Mariés et pas de bébé ? Vous foutez quoi ?!

Le 21 février 2018, 21:45 dans Famille 0

Bonjour les loulous, 

Je ne sais pas si parmi mes lecteurs il y a des personnes mariées ou en couple ? J'ai toutefois besoin de savoir, si vous aussi vous vivez le fameux moment ou votre entourage ne voit en vous qu'une "marchine reproductrice" #lapinduracell.

Oui ? Ah tu me rassure #oupas ! 

Si tu ne sais pas de quoi je parle, alors suis-moi dans le delire de "l'imago collectif" ou tes interlocuteurs projettent leurs vision de ce qui représente les personnes heureuses.

Depuis que je suis mariée, j'ai eu le droit à pas mal de déconvenues entre les liens effilochés, mon patronime qui irrite l'administration Francaise - eh oui nous ne sommes pas mariée si on ne porte pas le nom de monsieur - mais le pire reste pour moi,  les gens qui autour de nous s'impatientent de voir mon ventre s'arrondir, comme une injonction omniprésente.

Ce qu'il y a de genant la dedans au dela du coté intrusif c'est ce manque de délicatesse vis-à-vis du couple. Il y a tellement de scénario possibles dans une vie, pourquoi le couple en face de vous devrait forcément avoir un enfant ?

Est-on une famille que si on a un marmot dans les bras ? Est-on plus heureux avec un enfant ? Est-on d'accord sur le fait de vouloir des enfants ? Est-on stérile ou difficilement fertile ? Est-on dans des conditions financières optimales pour acceuillir un enfant ? Est-on prêt psychologiquement à devenir parents ? Voulons nous avoir des enfans tout court ? Avons nous essuyés de nombreuses fausses couches qui nous déstabilise dans cette volonté d'avoir des enfants ? 

Vous pouvez répondre à ces questions à la place du couple en face de vous ? 

Si ce n'est pas le cas abstenez vous ! Un peu de respect de bienveillance ou compassion... Il est inutile de forcer les gens à vouloir partager ce type de projet intime avec vous ! Un enfant se projette à deux, pas à 3, 4, 15 inutile d'avoir des réflexions désagréables dont voici un florillège :

- Dépèche toi l'horloge biologique tourne 

- Mettez-vous à la procréation tant que vous êtes jeunes, après vous serez soit trop fatigués soit trop égoïstes

- Dépéchez vous que nos enfants puissent jouer et grandir ensemble !

- N'attendez pas que je sois dans la tombe pour avoir un enfant

- Vous verrez ce que c'est d'être une vrai famille, ça soude le couple 

- Vous allez voir votre vie aura maintenant un sens 

- Etre mère/père c'est le metier le plus épanouissant du monde il n'y a rien de plus beau 

- Il ne faut pas avoir peur d'être parent c'est notre rôle de faire des enfants

Et toi tu as d'autres commentaires à partager ? N'hésite pas ? A bientôt !

Les différents invités aux mariages

Le 15 février 2018, 19:18 dans Humeurs 0

Salut mon petit, confetti !

Je sais, ma présence t'as manqué depuis le mois de mai... Je m'en excuse mais la vie a été très mouvementée de mon coté de l'écran, entre le travail, les préparatifs du mariage, le temps et même l'envie parfois se sont fait rares. Mais l'essentiel c'est que je sois de retour, madame cette fois !

Pour me faire pardoner, je te laisse une ouverture sur ce moment intime, un petit "morceau" de ce beau jour :)  

 J'ai eu la chance d'être invitée à quelques uns ces jours heureux, en conséquence, je pense donc pouvoir faire un florrilège de tout ces comportements typiques ou atypiques que l'on rencontre lors d'un mariage.

1 - Le mal habillé :

 Il y en a toujours au moins un aux mariages, on pense, souvent à tort qu'il s'est trompé de jour.

2 - Le/La diva :

Elle/Il fait tout pour se faire remarquer, pour la diva, impossible de ne pas être le centre de l'attention même une journée.

3 - L'opportuniste :

il/elle en a rien à foutre de l'émotion, l'ambiance. Il/elle est juste venu pour manger et "tizer" gratuitement (option radin).

4- Le/La jalouse : 

 

Pour celui-là, rien n'ira pendant la journée, il ou elle aurait fait tellement mieux, d'ailleurs pourquoi vous vous marriez avant reste un mystère pour eux. Il / elle vaux tellement mieux que vous.

 5 - Le drageur lourdingue : 

Une seule chose l'obsède sexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx !

6 - Le/La désepéré/e : 

Il ou elle est à votre mariage dans l'espoir de trouver son amour ! Rien a battre de ta bouffe 12 étoiles, ton chateau loué avec un crédit sur plusieurs générations. La / Le désepéré/e essayera de se faire remarquer par les célibataires de la soirée, voir des personnes déjà casées. Peu importe les risques, du moment qu'il/elle ne reparte pas seul dans sa chambre ce soir. Ps : attention à votre bouquet.

7 - Le fantôme : 

Le fantome c'est celui ou celle qui ne voulait pas venir au mariage. Mais qui demande à un complice de prendre des photos, vidéos ou faire un direct whatsapp. Pour se plonger dans l'ambiance et profiter par procuration de ton mariage qui à l'air cool, mais ne valait pas la peine déplacer son royal fessier pour autant - son temps est trop précieux voyons !

8 - Celui/Celle qui s'ennuie : 

En général celui ou celle qui s'ennuie c'est la personne qui accompagne un invité, il ne connait personne au mariage et n'a aucune envie de se mélanger. Alors il/elle reste sur sa chaise avec une gueule renfrognée. Et en bonus il/elle fera une esclandre à son cavalier/cavalière car il n'a pas assez d'attention #bouuuhhhhpauvrechouuu.

 9 - le/la pleureuse : 

Celui/celle la est tellement emotif que tout dans ton mariage déclenche chez lui/elle des larmes de joies, il/elle aime le mariage et il vous le fait savoir en ouvrant en grand son canal lacrymal et les paquets de mouchoirs.

10 - Le/La mauvais danseur/euse : 

Son moment préféré le dancing, tel un paon en rut il/elle exécute des chorégraphies incompréhensibles qui piquent les yeux. Mais étrangement, malgré que l'on soupsonne des ligaments pétés, rien a faire il/elle dansera jusqu'au bout de la nuit.

Et toi, quel types de personnes as-tu croisé pendant les mariages ? A bientôt !

Voir la suite ≫