bonjour les marshmallow, 

Je sais cela fait un moment, ma vie change tellement ces derniers temps, j'ai eu du temps pour réflechir à certaines choses qui m'on frappé comme la neige frappe Paris depuis quelques jours...

A savoir que l'amitié c'est comme les trains

Ils se croisent avec plaisir, avalant parfois des kilomètres côtes à côtes.

Un coup klaxon pour se saluer quand on est pressé, comme un texto pour dire que tout vas bien.

Ils se retouvrent comme les amis en gare pour se faire bichonner, dormir, se re-charger comme des amis qui vont au restaurant, s'invitent à manger, sortent faire un cinéma...

Parfois les trains ont la même direction, ils voyagent ensemble vers des destinations fabuleuses, cela pendant des années ou toute une vie, comme de bons amis.

Le paradoxe de ces trains, c'est qu'ils traversent et avalent les kilomètres ensemble, sans qu'aucun d'entre eux ne sache ce qui se passe à l'interieur de l'autre, comme des amis qui soublient.

Parfois même les trains se frolent, se touche et s'abiment.

Et puis parfois c'est le choc, les trains entrent en collision, erreur d'aiguillage, erreur humaine ou hasard de la vie.

Plus rien n'est jamais pareil, les vibrations, l'explosion, il ne reste que les carcasses fumantes, les souvenirs, les larmes et l'amertume. L'amitié n'est plus là.

Puis les trains se re-construisent loin l'un de l'autre, ne sachant pas si la vie, les aiguillera l'un vers l'autre à nouveaux.

Oui, l'amitié est comme les trains.